Apprenants en situation de handicap

Le CFA Delépine, via son référent handicap, assure l'accès et le déroulement adapté de toute formation aux personnes en situation de handicap.

Ce tout au long du parcours, avec toutes les parties-prenantes, du corps pédagogique aux responsables et tuteurs en entreprise.

Trois pièces de puzzle de couleur sont liées, une quatrième s'en approche, en bas à gauche.

Qu’est-ce que le handicap ?

« Constitue un handicap, au sens de la loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant ».

Le parcours des personnes en situation de handicap voulant accéder à l’emploi, y compris par la formation professionnelle, est pris en compte et accompagné par les MDPH, Cap Emploi, l’Agefiph (l’Association de Gestion du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées) pour le secteur privé. Le FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)

Les MDPH délivrent, via les CDAPH, l’attestation de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) sur la base de l’évaluation du demandeur réalisée par l’équipe pluridisciplinaire et en fonction de son projet de vie.

Cap Emploi est un réseau d’associations qui ont reçu une labellisation de la part de l’Agefiph. Elles sont financées par l’Agefiph, le FIPHFP et le Pôle Emploi. Leur mission consiste à assister les personnes en situation de handicap dans leur recherche d’emploi et de mettre en lien les chercheurs d’emploi et les employeurs.

Catégories de handicap

 Le handicap moteur recouvre l’ensemble des troubles pouvant entraîner une atteinte partielle ou totale de la motricité, notamment des membres supérieurs et/ou inférieurs (difficultés pour se déplacer, conserver ou changer une position, prendre et manipuler, effectuer certains gestes).

 Le handicap sensoriel regroupe les difficultés liées aux organes sensoriels, et plus particulièrement :

– Le handicap visuel, qui concerne les personnes aveugles, mais aussi, dans la majorité des cas, les personnes malvoyantes

– Le handicap auditif, c’est la perte auditive totale est rare, la plupart des déficients auditifs possèdent « des restes auditifs » pour lesquels les prothèses auditives apportent une réelle amplification. Selon les cas, ce handicap s’accompagne ou non, d’une difficulté à oraliser.

• Le handicap psychique résulte de troubles mentaux ou d’une maladie psychique, névrose, psychose, dépression, dépendance, etc. Il se traduit par un dysfonctionnement de la personnalité, sans nécessaire atteinte des capacités intellectuelles.

• Le handicap mental ou intellectuel : c’est une difficulté à comprendre et une limitation dans la rapidité des fonctions mentales sur le plan de la compréhension, des connaissances et de la cognition.

• Les maladies invalidantes : toutes les maladies respiratoires, digestives, parasitaires, infectieuse (diabète, hémophilie, sida, cancer, hyperthyroïdie…). Elles peuvent être momentanées, permanentes ou évolutives.

 

Référent handicap : Loïck Araujo - 01 43 71 66 76 - l.araujo@cfaee.fr

 

Fiche présentant les diverses modalités d'acceuil au CFA selon les divers types de handicap.

DR images : mohamed Hassan de Pixabay